www.alat.fr, www.alat2.fr et www.matalat.fr,
les bases de données les plus complètes sur l’ALAT
N’hésitez pas
à me contacter :
christianmalcros@yahoo.fr
Deux Piper L-4 de la 43e SOAA du 2e groupe du 66e RAA devant les maisons Rasser et Tresch,
l'hiver 1944-45, après la libération du village de Tagolsheim, à quinze kilomètres au sud de Mulhouse (photo via Paul Roos).

PELOTON D'AVIATION D'ARTILLERIE DU GROUPEMENT D'ARTILLERIE N° 5

66e Régiment d'Artillerie d'Afrique

 

Créé le 14 avril 1944, le peloton comprends quatre sections stationnées dans l'Est de la France puis en Allemagne, les 28e, 39e, 43e et 53e SOAA. En fin d'année 1945, elles sont regroupées à Birkenfeld, en Rhénanie. Le peloton est dissous le 1er août 1946 pour former le Peloton Avions du 2e RAL, avec les 28e et 43e SOAA, à Wackernheim, les deux autres sections étant dissoutes.

La tradition du peloton est recueillie par le 2e RHC, depuis le 22 avril 1980.

 

28e SOAA. Créée le 14 avril 1944 à l'Ecole d'Application d'Artillerie de Lourmel, en Algérie, la section entre en action sur le territoire français à compter du 19 septembre 1944. Dissoute le 1er février 1947 pour former le Peloton 9/2.

Unité combattante du 23 septembre 1944 au 8 mai 1945 en France, en Alsace et en Allemagne.

 

39e SOAA. Créée le 20 juillet 1944 à l'Ecole d'Application d'Artillerie de Lourmel, en Algérie, sous le commandement du lieutenant Carlier, la section est dissoute le 30 juin 1946.

Unité combattante du 17 octobre 1944 au 8 mai 1945 en France, en Alsace et en Allemagne.

 

43e SOAA. Créée le 31 août 1944 à Oran, la section est dissoute le 1er février 1947 pour former le Peloton 9/2.

Unité combattante du 31 octobre 1944 au 8 mai 1945 en France, en Alsace et en Allemagne.

 

53e SOAA. Créée en 1944 à Lourmel en Algérie, la section a un Piper détruit dans un accident, le 28 mars 1945, à Runtzenheim, blessant mortellement le lieutenant Gonin et le sergent Emile Cevero, La section est dissoute le 30 juin 1946.

Unité combattante du 22 novembre 1944 au 8 mai 1945 en France, en Alsace et en Allemagne.

 

Les codes portés par ses aéronefs sont ceux prescrit pour les appareils de la 1re Armée française, par la note de service n° 471/2-8, du 30 septembre 1944, d'après le message du 17 septembre 1944 du général commandant la 7e Armée US :

O pour l'EM du 66e RAA

RE pour le 1er Groupe du 66e RAA  

RF pour le 2e Groupe du 66e RAA  

RG pour le 3e Groupe du 66e RAA (43e SOAA)

 

 

retour.