www.alat.fr, www.alat2.fr et www.matalat.fr,
les bases de données les plus complètes sur l’ALAT
N’hésitez pas
à me contacter :
christianmalcros@yahoo.fr
Le général de Montsabert décore le fanion du peloton de la 3e DIA, le 27 janvier 1946, à Lachen-Speyerdorf,
au sud-est de Neustadt (photos ECPA, collection Christian Malcros).

PELOTON D'AVIATION D'ARTILLERIE DE LA 3e DIVISION D'INFANTERIE ALGERIENNE

67e Régiment d'Artillerie d'Afrique

 

Créé en septembre 1943 et baptisé "Escadrille Sienne" depuis sa brillante participation aux combats pour la prise de Sienne, fin juin - début juillet 1944, le peloton participe à toutes les opérations de la campagne d'Italie du 13 décembre 1943 au 15 août 1944, depuis Venafro, en passant par le Mona Casale, le Belvédère, Cassino, Castelforte, Esteria, la percée vers Rome, le lac Bolsena, Radicofani, l'Amiate jusqu'à Sienne. Après le débarquement sur les côtes de Provence le 16 août 1944, le peloton suit au plus près les éléments de la 3e DIA, ce qui le mène de Marseille aux rives de la Lauter, en passant par la vallée du Rhône, le Jura, les Vosges, la défense de Strasbourg et le franchissement de la Lauter qui marque la libération de l'Alsace et le début de la campagne d'Allemagne, le 24 mars 1945, participant aux prises de Pforzheim et de Stuttgart. Au 25 août 1945, ses cinq sections (2e, 9e, 10e, 22e et 36e SOAA) sont stationnées en Allemagne. Au 1er novembre 1945, il reste quatre sections stationnées à Speyerdorf (Neustadt). Le peloton est dissous le 1er août 1946 pour former avec les 2e, 9e, 10e et 22e SOAA les Pelotons Avions des éléments de Division d'Infanterie n°3 et 4. Il totalise plus de 2500 heures de vol, dont plus de 1600 de vol de guerre au cours de 1200 missions. Trois appareils ont été abattus et un pilote tué.

Commandement  : capitaine Didier puis lieutenant Wetzel.

Une citation à l'ordre du corps d'armée, le 12 juillet 1945, par le général d'Armée de Lattre de Tassigny, commandant en chef la 1re Armée. Cette citation comporte l'attribution de la croix de Guerre 1939-1945 avec étoile de vermeil.

La tradition du peloton est recueillie par le 6e RHC, depuis le 22 avril 1980.

 

2e SOAA. Créée en septembre 1943 à Noisy-les-Bains, la section rejoint le 67e RAA, le 16 septembre, Elle arrive au PC de la 3e DIA le lendemain, sous les ordres du lieutenant Tarride.

Unité combattante du 22 décembre 1943 au 15 août 1944 en Italie, du 16 août 1944 au 23 mars 1945 en France, dans les Vosges et en Alsace, puis du 24 mars au 8 mai 1945 en Allemagne.

 

9e SOAA. Créée le 10 octobre 1943, la section arrive au PC de la 3e DIA le 10 octobre 1943.

Unité combattante du 22 décembre 1943 au 15 août 1944 en Italie, du 16 août 1944 au 23 mars 1945 en France, dans les Vosges et en Alsace, puis du 24 mars au 8 mai 1945 en  Allemagne.

 

10e SOAA. Créée le 10 octobre 1943, la section arrive au PC de la 3e DIA le 10 octobre 1943.

Unité combattante du 22 décembre 1943 au 15 août 1944 en Italie, du 16 août 1944 au 23 mars 1945 en France, dans les Vosges et en Alsace, puis du 24 mars au 8 mai 1945 en  Allemagne.

 

22e SOAA. Créée le 4 mai 1944.

 

36e SOAA. Créée le 31 mars 1944.

 

Les codes portés par ses aéronefs sont ceux prescrit pour les appareils de la 1re Armée française, par la note de service n° 471/2-8, du 30 septembre 1944, d'après le message du 17 septembre 1944 du général commandant la 7e Armée US :

XA pour l'EM du 67e RAA

XB pour le 1er Groupe du 67e RAA  

XC pour le 2e Groupe du 67e RAA  

XD pour le 3e Groupe du 67e RAA.

XE pour le 4e Groupe du 67e RAA.

 

 

Le cameraman du service cinéma avec deux pilotes, dont le capitaine Morin, du groupe d'artillerie de la 3e DIA
reviennent d'une mission de transport de blessés vers les hôpitaux.
Les Piper sont stationnés à proximité de Venafro sur le front français d'Italie (photo ECPAD).
retour.
retour.
David Serra pose devant le Piper codé XE du 4e Groupe du 67e RAA.
Il trouvera la mort, peu après, le 29 mars 1945, à Germensheim (photo Serra via Louis Aymes).