www.alat.fr, et www.alat2.fr,
les bases de données les plus complètes sur l’ALAT
N’hésitez pas à me contacter :
09 52 60 60 73
christianmalcros@yahoo.fr

GROUPEMENT D'AVIATION D'OBSERVATION D'ARTILLERIE - N°3 - GAOA N°3 -

GROUPE D'AVIATION LEGERE DE L'ARMEE DE TERRE N°3

- GALAT N°3 -

 

      

                                                                 LISSE                                            GUILLOCHE

 

Homologation G 1483 le 24 janvier 1958. La demande d'homologation a été effectuée par le chef d'escadron Delarue, commandant le GAOA N° 3, le 27 décembre 1957, d'après un dessin de la maison Drago réalisé en décembre 1957 (voir ci-dessous).

 

Description Cercle de bronze soutenant deux canons en sautoir chargés d'un aigle d'or survolant les armes de Sétif brochant en pointe sur un croissant montant d'or au chiffre 3 du  même.

 

Symbolisme L'aigle cherchant sa proie évoque la mission d'observation du groupement. Les  attributs de l'artillerie, canons croisés en sautoir, précisent son rattachement. Le croissant et les armes de la ville de Sétif rappellent son stationnement.

 

Création Le 10 juillet 1957, le chef d'escadron Delarue, commandant le GAOA N° 3, demande à la maison Drago de lui soumettre des projets d'insigne pour cette unité. Projets qui devront comporter les motifs suivants : aile(s) et étoile pour l'aviation, croissant pour l'Algérie, canons ou couleurs bleue et rouge très discrètes pour l'Artillerie, et, enfin, le chiffre 3, avec ou sans le sigle GAOA. Cet insigne pourra être porté sur le béret. Cette demande est signée par le lieutenant Pennaneac'h, officier adjoint.

La maison Drago répond favorablement, par lettre recommandée, le 16 juillet et envoie, le 25, deux maquettes désignées A et B, ainsi que les conditions de prix, d'homologation et de marché.

 

   

projets A et B, juillet 1957

 

Le 8 octobre, le chef d'escadron Delarue signale n'avoir toujours pas reçu ces maquettes. La maison Drago les renvoie à nouveau, par lettre recommandée, le 21 octobre. Les projets, enfin arrivés en Algérie, font l'objet de remarques. Des modifications sont proposées, dont celle de l'utilisation possible des armes de la ville de Sétif. La maison Drago exécute six nouveaux projets en noir et blanc, intitulés de CA à CF. A la suite du passage d'un officier de l'unité dans les bureaux de la société à Paris, elle envoie, le 27 novembre, ces six nouvelles propositions ainsi que les avis officieux du service de la symbolique de Vincennes : oui pour CA à CD, peu probable pour les deux derniers, et avec une nette préférence pour le projet CB.

    

      

projets CA à CF, octobre 1957

 

Le 2 décembre, le chef d'escadron Delarue, après la comparaison des six croquis, demande un dessin définitif, pour homologation et passer commande, son choix s'étant porté sur la maquette CB, avec les canons bronze et le fond patiné noir. Le 18 décembre, Drago envoie le nouveau projet qui a l'accord officieux de la symbolique et joint ses prix et propose en prime 3 exemplaires en argent. Le 30 décembre, le CE Delarue accepte le marché et passe commande de 500 insignes, de porte-clefs et de papier à en-tête. Les insignes ne seront expédiés que vers le 19 mai 1958, à la suite d'ennuis techniques dus à une rupture d'outillage. Entre temps, le 16 mai, Drago envoie trois insignes avec des finitions différentes pour un choix définitif. Accord reçu le 23. Mais, le 19 juin, après réception des paquets d'insignes, le CE Delarue renvoie le tout à Drago, jugeant la finition non conforme au choix retenu.

 

projet définitif

 

Fabrication

DRAGO. Dos lisse, plat, argent. Monture boléro à double pastille ronde sans marque.

 

DRAGO. Dos guilloché, plat, argent. Monture boléro à double pastille ronde sans marque.

 

DRAGO. Dos guilloché, plat, argent. Monture boléro à double pastille ronde marquée Drago.

 

503 exemplaires dont trois en argent reçus par l'unité mais renvoyés le 19 juin 1958, jugés non conformes. Renvoi de 500 exemplaires avec 500 cuirs sur facture datée du 11 juillet 1958.

520 insignes, plus 3 en argent, sur facture datée du 2 novembre 1959.

Commande de 250 exemplaires le 28 mai 1961, facturée le 1er août.

Commande de 252 exemplaires, dont 2 en argent, le 13 décembre 1961, facturée le 13 février 1962.

 

Remerciements : David AYMARD, François PROISY.

 

 

 

retour.
retour.
retour.