www.alat.fr, et www.alat2.fr,
les bases de données les plus complètes sur l’ALAT
N’hésitez pas à me contacter :
09 52 60 60 73
christianmalcros@yahoo.fr
ECS
PHM 13 RDP
Aéronefs
Roos
Cliquez sur le nom
de la fiche que vous
souhaitez consulter
CHEFS DE CORPS
DATES
Lieutenant-colonel PASCAL Jean-Joseph
1er février 1963 au 30 novembre 1963
Colonel METZLER Camille
1er décembre 1963 au 26 septembre 1965
Lieutenant-colonel PATENOTTE René
27 septembre 1965 au 14 mai 1966
Chef de bataillon BOISSON Maurice
15 mai 1966 au 15 septembre 1967
Chef d'escadron MILLORY René
16 septembre 1967 au 21 septembre 1969
Chef d'escadrons TALLET Pierre
22 septembre 1969 au 9 septembre 1971
Chef de bataillon TOUSTOU Roger
10 septembre 1971 au 31 mai 1973

6e GROUPE D'AVIATION LEGERE

DE L'ARMEE DE TERRE - 6e GALAT -

Créé le 1er février 1963, à Essey-les-Nancy, par changement de dénomination du GALAT N°1 (1), le 6e GALAT dispose de douze Piper L-18C, dix Cessna L-19E, un NC 856, un MH-1521 Broussard et quatre Bell 47G-2. La mission du groupe est l'aide au commandement (reconnaissance, missions photo, liaisons, etc.) et aux armes (artillerie, train, génie, etc.) au profit de la VIe région militaire. Avec l'arrivée de deux Piper L-21B, d'un Broussard supplémentaire et le reversement du NC-856, le parc passe à trente appareils en dotation au mois de mars.

Au 1er janvier 1964, le parc ne comprend plus que dix-neuf aéronefs : onze Piper L-18C, cinq Cessna L-19E, un Broussard et deux Bell 47G-2. En février, l'arrivée de quatre Sikorsky H-19 rehausse le parc matériel. Ces appareils travaillent au profit du 13e régiment de dragons parachutistes de Dieuze (2). Les appareils sont en surdotation et la section comprend dix pilotes et copilotes (deux officiers et huit sous-officiers) ainsi que 8 sous-officiers mécanos. En automne, la perte des hélicoptères légers Bell 47G-2 est compensée par l'arrivée de deux Alouette II.

En octobre/novembre 1964, le parc avion est réduit, les Piper L-18C passent de dix unités à six, les Cessna L-19E passent de six à quatre et le MH-1521 Broussard est rejoint par un second appareil.

Le 1er juin 1966, une partie du personnel et des moyens aériens du 7e GALAT de Dijon est transférée au 6e GALAT en vue de lui permettre d'assumer les missions antérieurement dévolues au groupe dissous ainsi que de nouvelles missions de liaison au profit du 1er corps d'armée (3).

Le 30 juillet 1970, les derniers H-19 lui sont retirés et affectés en surdotation au GALCA 1.

Le 1er juin 1972, l'escadrille d'avions du CIS.ALAT est intégrée au groupe.

Le 6e GALAT est dissous le 31 mai 1973 pour créer, par changement de dénomination, le 6e GALREG (4).

 

(1) DM n° 3685/EMAT/IO du 1er décembre 1962.

(2) DM 792 EMAT/3/EPO.S du 13 janvier 1964.

(3) DM n° 1596/EMAT/I/O du 16 mai 1966.

(4) DM n° 22573/EMA/IO/CD du 18 mai 1973.

 

6 GALAT Nancy
Essey-les-Nancy, début avril 1966 , la piste EOL, avec le plateau de Malzéville au fond. La visite d'un Beechcraft
de l'Armée de l'Air était intéressante de par la rareté de la machine, mais pour la "piste" c'était un cauchemar.
Il fallait faire le plein à partir du GMC citerne avec la pompe Japy manuelle.
Le L-19, n° 23319, codé AOP, au fond, sera perdu lors d'une collision avec un vol de grues au camp de Mailly,
le 28 octobre 1966. Le lieutenant Lestonnat sera tué ainsi que le maréchal des logis-chef qui l'accompagnait
(photo Paul Roos).