www.alat.fr, www.alat2.fr et www.matalat.fr,
les bases de données les plus complètes sur l’ALAT
N’hésitez pas
à me contacter :
christianmalcros@yahoo.fr
Le cantonnement du GAOA N° 2, à Baden Oos, en 1952 (photo Marcel Devaux, via François Proisy).

GROUPEMENT D'AVIATION D'OBSERVATION D'ARTILLERIE N°2 - GAOA N°2 -

Le GAOA N°2 est créé le 16 novembre 1945, à Mayence-Wackernheim, avec des éléments provenant des pelotons avions regroupés à Mayence en mai 1946. Les pelotons de l'ED/4, du 1er RAL, de l'ED/3, des 2e RAL et 5e DB deviennent respectivement les pelotons 6 à 10 du Groupement.

Le 1er févier 1947, le GAOA N°2 passe sous les ordres du commandant du CPOA (1). Le 12 décembre, il est ramené à une dotation de huit sections. Les trois autres sections sont mutées au GAOA N°1. En octobre 1949, le groupement s'installe à Finthen jusqu'en décembre, date à laquelle il part pour Baden-Oos, lieu d'implantation définitif.

Etant toujours dépendant du CPOA, cela ne va pas sans poser des problèmes d'organisation. En juillet 1951, le commandant Deroche écrit un rapport précisant les problèmes du GAOA N° 2 et de l'escadrille du CPOA. Le deuxième échelon d'entretien, et pratiquement le troisième ainsi que le ravitaillement sont assurés par un organisme, la Section Technique, totalement indépendante de ces deux unités. D'où, multiplication des papiers aussi bien dans le domaine du contrôle que dans celui du ravitaillement. La Section Technique ravitaille ces deux unités après s'être elle même ravitaillée au Parc 2/136 de Friedrichshafen. Le GAOA N° 2, stationné à 180 kilomètres de la Section Technique, doit donc faire voler ses avions près de 400 kilomètres pour n'importe quelle vérification périodique.

A partir du 1er juin 1954, un détachement permanent de deux avions est installé à Niedermendig, à l'ouest de Coblence, pour satisfaire aux besoins de l'artillerie du 2e Corps d'Armée.

Le 19 décembre 1955, quatre avions et vingt et un hommes, sous les ordres du capitaine Gilbert Vernet, sont mis à la disposition de la 4e DIM pour constituer son peloton avions, à compter du 1er avril 1956 (2). Le 13 mars 1956, le détachement de Constance est supprimé par suite du départ en Afrique du Nord de nombreux cadres et personnels. Ses deux avions rentrent à Baden Oos. Le 20 mars, le GAOA N°2 est chargé de mettre à la disposition de la 7e DMR un peloton de six avions qui doivent être en mesure de quitter l'Allemagne pour l'Algérie à compter du 15 avril (3). De plus, en vue du départ de la 5e DB pour l'Afrique du Nord, le 7 avril, le GAOA N°2 est chargé de lui fournir un peloton de six avions (4). Parallèlement, la structure du GAOA N°2 est modifiée, il n'y a plus qu'une escadrille de type B au lieu de deux (5). Au 1er avril 1956, le GAOA N°2 a donc formé trois pelotons avions à destination de l'Algérie: le PA/4e DIM, avec quatre avions ; le PA/5e DB, avec six avions et le PA/7e DMR, avec six avions. A compter du 1er juin 1956, le personnel du GAOA N°2 est placé en subsistance complète au III/12e RA à Rastatt. Deux Piper L-18C sont mis en place à Berlin à partir du 6 juin 1956. Le 1er août, les PA/5e DB et PA/7e DMR sont rattachés administrativement aux compagnies de quartier général de leurs divisions. Enfin, le 17 septembre 1957, vingt et un hommes partent en Algérie pour former le PA/21e DI et seize pour le PA/25e DP. A Baden, le bâtiment pour le logement des sous-officiers et l'installation de l'unité administrative est pris en compte, le 23 juin 1957.

Le GAOA N°2 est dissous le 30 juin 1958 pour former le GALAT N°2, par changement de dénomination (6).

 

En 1980, les traditions du GAOA N°2 sont confiés par COMALAT au 12e GHL.

 

(1) DM n° 00209/EMA/I.O du 7 janvier 1947.

(2) DM n°20236/EMA/IOS du 19 décembre 1955.

(3) DM n° 5187/EMA/IOS du 16 mars 1956.

(4) DM n° 6253/EMA/IOS du 30 mars 1956.

(5) DM n°5187/EMA/IOS du 16 mars 1956.

(6) DM n° 2261/EMA/I/O du 19 mai 1958.

suite GAOA 2.
suite GAOA 2.
retour.